France / Français
You're looking at the Français version of the website. Don’t worry. We’ve all taken a wrong turn before. Choose a different version of the website here.

Le guide du débutant pour les courses gravel Préparez-vous à parcourir de longs sentiers poussiéreux.

Le guide du débutant pour les courses gravel Préparez-vous à parcourir de longs sentiers poussiéreux.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et ce proverbe prend tout son sens avec les courses gravel. Certaines des courses de gravel les plus iconiques, comme le UNBOUND Gravel, sont nées il y a moins d’une vingtaine d’années, avec juste quelques adeptes sur la ligne de départ avant d’exploser et d’attirer aujourd’hui des milliers de riders à travers le monde.

Mais en quoi consiste vraiment la course sur gravel, et comment pouvez-vous préparer pour votre première course ? En quelques mots, une course gravel consiste à rouler sur des pistes de gravier, de terre et différents types de terrain. Les conditions peuvent être difficiles, mais de nombreuses courses offrent différentes options de distance, allant de 32 km à des centaines de kilomètres, afin de satisfaire tous les types de cyclistes. Que ce soit un parcours court ou une longue édition, les courses sur gravel rassemblent des personnes étonnantes et des paysages magnifiques pour une expérience cycliste unique en son genre. S’y mettre n’est pas difficile, mais il faut bien se préparer. Nous allons vous expliquer l’équipement dont vous avez besoin, comment trouver la bonne course et vous entraîner, ce qu’il faut emporter le jour de la course et ce à quoi vous pouvez vous attendre lors de votre première course gravel, afin que vous soyez prêt(e) à prendre le départ en toute confiance.

la trousse à outils Open Pro Ratchet.

Soyez paré(e), peu importe ce que la route vous réserve, grâce à un kit de réparation.

Checkpoint de Trek, posé contre une barrière.

Vous voulez la conduite la plus souple pour les longues sorties gravel ? Découvre le Checkpoint.

les poches arrière du maillot remplies de gels, de produits à mâcher et de barres de céréales.

Faites le plein d'éléments nutritifs pour la course.

Ce dont vous avez besoin
1. Votre vélo

Même si vous voyez de nombreux riders opter pour des vélos de gravel haut de gamme comme le Trek Checkpoint, il y a de fort à parier que vous possédiez déjà un vélo qui conviendra parfaitement à votre première course sur gravel. Un VTT hardtail, un vélo de ville ou un vélo de route avec un bon dégagement pour pneus vous conviendra parfaitement et vous permettra de décider si vous souhaitez ensuite investir dans un vélo spécial gravel. Rodez votre vélo sur une des pistes de gravel proches de chez vous et recensées sur le site GravelMap.com ou sur Komoot, pour le tester et vous assurez qu’il est à la hauteur.

2. La tenue parfaite

Que vous soyez un amoureux du lycra ou que vous préfériez une tenue plus ample, vous voudrez vous assurer que votre maillot et votre cuissard sont respirants, qu’ils évacuent la transpiration et qu’ils restent confortables sur de longs kilomètres. En bonus, de nombreuses poches pour transporter des outils et des en-cas.

Si vous aimez le soutien d’une tenue ajustée, le cuissard à bretelles Bontrager Circuit et le maillot cycliste Bontrager Circuit LTD sont parfaits pour vos aventures sur gravel, et si vous aimez avoir un peu plus d’espace pour respirer, le cuissard cycliste Bontrager Adventure et le maillot cycliste Bontrager Adventure Wool-Blend sont la solution.

3. Une selle confortable

Peu importe que votre course soit une randonnée de 50 km ou une course épique de 200 km, nous vous promettons que votre derrière vous remerciera d’avoir pris le temps de trouver la bonne selle. L’ossature de chaque personne est un peu différente, alors arrêtez-vous dans votre magasin Trek local et demandez à un expert de vous adapter à la selle parfaite pour votre première course sur gravel. Si vous ne pouvez pas vous rendre dans votre magasin Trek local, utilisez l’outil de recherche de selles Trek pour affiner votre choix et trouver la selle qui vous convient.

4. Hydratation

Il va sans dire qu’il est essentiel d’emporter une grande quantité d’eau ou de mélange d’hydratation lors des sorties gravel. La plupart des sorties et des courses gravel couvrent beaucoup plus de kilomètres sans assistance que les courses sur route ou en VTT. Il est donc important d’apporter beaucoup d’eau pour étancher votre soif lorsque les conditions sont poussiéreuses et exigeantes. Remplissez un bidon pour chaque porte-bidon de votre vélo et d’un bidon supplémentaire pour la poche de votre maillot, avant de partir.

5. Nutrition

Même si vous ne mangez au quotidien que lorsque vous avez faim, les exigences de la pratique du gravel peuvent vous faire craquer lorsque vous êtes à court de calories. Nous vous recommandons de manger au moins toutes les heures pendant votre parcours, même si vous n’avez pas faim, pour éviter les coups de pompe et les pertes d’énergie. Des en-cas simples comme des bananes, des barres de céréales, des gels ou des pâtes de fruit peuvent vous aider à conserver votre énergie.

6. Outils

Même les courses bénéficiant d’une importante logistique d’assistance comporteront probablement des tronçons de 16 à 32 km sans postes de secours. Il est donc essentiel d’apporter vos propres outils et de savoir les utiliser avant de prendre le départ. Nous vous recommandons d’apporter un kit de réparation de crevaison, deux chambres à air, un multi-outil et une pompe à main ou un gonfleur de CO2 pour éviter d’avoir à porter un vélo sur de longues distances où il n’y a peut-être aucun réseau mobile.

Cyclistes sur une route pavée et de gravel

Choisir sa course

Trouver la course parfaite pour vous est une décision personnelle. Pensez à votre expérience, à ce que vous attendez de la course et aux objectifs que vous avez en tête. Êtes-vous habitué à rouler très longtemps et à participer à des fondos sur votre vélo de route, ou êtes-vous novice en la matière ? Voulez-vous simplement vous lancer dans les courses sur gravel pour découvrir la discipline, ou espérez-vous atteindre un certain niveau dans le cadre de votre carrière de cycliste ? Y a-t-il des parcours locaux que vous pouvez explorer, ou allez-vous vous rendre sur le site de la course le jour J ?

Tous ces facteurs doivent être pris en compte lorsque vous choisissez votre première course. Gardez à l’esprit qu’un kilomètre sur la route et un kilomètre en gravel ne sont deux choses différentes, par conséquent n’oubliez pas que cette décision est personnelle. Voici quelques courses gravel adaptées aux débutants en France qui, selon nous, sont les meilleures.

La Normandicat Offroad

Une épreuve de moyenne distance, sur nos chemins normands, adaptée à la pratique du Gravel (parcours roulant [ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de D+…], parfois chiant, souvent fun mais pas ou peu d’engagement technique) mais aussi de la pratique du VTT avec de beau parcours, parfois technique souvent avec du D+.

9 circuits vous seront proposés allant de 40 à 120 km pour un total de plus de 810 km

  • 5 parcours 100% Gravel
  • 2 parcours parcours mixte pour le Gravel / VTT
  • 1 parcours 100% VTT
  • 1 parcours 100% Route

C’est quand ?: les 8 et 9 Janvier 2022
C’est où ?: Val de Maizet, Normandie, à 15km de Caen
Site internet: http://normandicat.com/

La French Divide

Faut-il encore présenter la French Divide ? C’est tout simplement la promesse de pouvoir traverser la France des Flandres jusque la frontière franco-espagnole à vélo. On parle quand même d’un trip de 2200 bornes à boucler en autonomie totale, en 15 jours maximum en suivant en grande partie la route mythique de Saint-Jacques de Compostelle. Il va donc falloir prendre des vacances et de bonnes résolutions pour boucler une épreuve qui risque bien de devenir une grande classique du bikepacking.

C’est quand ?: du 6 au 21 aout 2022
C’est où ?: Des Flandres au Pays Basque
Site internet: http://www.frenchdivide.com/

Le Nature is Bike
Autre nouveauté au calendrier, le « Nature is Bike » n’est pas une épreuve. Ou plutôt, il n’est pas que ça. On parle ici d’un festival entièrement centré sur la pratique du gravel. L’occasion de rencontrer des pros, de découvrir les dernières innovations du genre et de profiter d’un village cool…Mais pas seulement.
Entre une micro-aventure bikepacking, une petite rando à faire en famille ou encore une épreuve de 100km au coeur de la nature angevine, le festival vous promet aussi beaucoup de ride. Alors bien sûr, ne vous attendez pas au challenge du siècle. Mais parfois, vous le savez, l’ambiance prime.
C’est Quand ? Les 24, 25 et 26 juin 2022
c’est où ? Angers, Pays de la Loire
La Sea to Peak

Une épreuve tout terrain qui traversera les plus belles régions et paysages de la pointe Bretonne jusqu’aux Alpes en passant par le centre de la France. Il ne s’agit pas d’une course, mais d’un brevet. Aucun classement ne sera publié. Le but étant pour les participant(e)s de vivre une véritable aventure et de se dépasser physiquement et mentalement. Une épreuve où la progression se fera sans arrêt. Les participant(e)s seront donc libres de gérer leur période de pause comme ils l’entendent. Les participant(e)s devront suivre la trace GPS fournie. Des points de contrôles mis en place par l’organisation permettront de valider le brevet. Les participant(e)s seront équipé(e)s d’une balise pour un suivi en direct via une application dédiée.

Il y aura 2 vagues de départ :

  • le samedi 16 juillet 2022 – matin
  • le dimanche 17 juillet 2022 – matin

Il faudra franchir le dernier point de contrôle avant le samedi 30 juillet 2022 – 21h. Une arrivée au milieu des sommets Alpins qui vous laissera un souvenir impérissable !

C’est où ?: De la mer à la montagne
Site internet: https://erminig.cc/epreuves/la-sea-to-peak/

La Gravel Tro Breizh

La Gravel Tro Breizh (ou GTB pour les intimes) c’est avant tout une promesse: découvrir la Bretagne par ses chemins, ses paysages et son riche patrimoine.
Dans le détail, il s’agit d’un aventure bikepacking de 1200km sans assistance pour repousser ses limites. Au départ de Rennes, l’édition 2021 promet de passer notamment par le golfe du Morbihan, la pointe St Matthieu et une grande partie des cotes et du littoral de la Bretagne Nord (Finistère et Cote d’Armor).

C’est quand ?: du 10 Avril au 8 Mai 2022
C’est où ?: Boucle au départ du lac de Tremelin
Site internet: https://erminig.cc/epreuves/la-gravel-tro-breizh/

Lе Grаvеl Trоphy

Lе Grаvеl Trоphy, c’еst аvаnt tоut unе аvеnturе humаіnе еt un défі. Paysages à couper le souffle, petits villages perchés, pistes variées, … de quoi réjouir les amateurs d’aventures à vélo еntrе lа stаtіоn dе Vаlbеrg еt lа cіté hіstоrіquе dе lа Vіllе dе Vеncе.

C’est quand ?: Les 4 et 5 Juin 2022
C’est où ?: Entre Valberg et Vence, Alpes Maritimes
Site internet: https://www.graveltrophy.com/

Deux cyclistes roulant vers la caméra sur une route non pavée

W

S’entraîner

Maintenant que vous avez choisi votre course et que vous vous êtes inscrit(e), il est temps de vous entraîner. C’est vous qui vous connaissez le mieux, alors considérez ce guide comme une base, mais ajustez et adaptez votre programme si nécessaire, et consultez votre médecin si vous avez des questions avant de vous lancer.

1. Instaurer une routine

Nous vous recommandons de vous entraîner de manière à pouvoir parcourir 90 % de votre distance de course avant le jour de la course. Si vous visez une course de 80 km, mais que vous vous arrêtez habituellement au kilomètre 20, trouvez votre rythme les semaines précédant votre course et entraînez-vous jusqu’à parcourir 45 km. Cela peut signifier alterner des sorties de 32 et 40 km pendant les deux premières semaines, puis alterner des sorties de 32 à 48 km pendant les troisième et quatrième semaines, et enfin, lorsque vous arrivez à la cinquième semaine, essayez de rouler 48 km le lundi, 32 km le mercredi, 16 km le vendredi, et faites un effort de 72 km pendant le week-end. Vous en avez encore sous la pédale ? Allez-y à fond en vous efforçant de faire un tour complet de 80 km le week-end suivant.

Reposez-vous entre les sorties à mesure que vous développez votre endurance et soyez patient. Il faut du temps pour acquérir de l’endurance, alors, si possible, commencez à vous entraîner quelques mois avant la course.

2. Changer de décor

La vie peut être bien remplie, et par manque de temps, il se peut qu’on soit amené à parcourir toujours les mêmes kilomètres de voies vertes. C’est excellent pour la forme physique et le cardio, mais cela n’aidera pas autant à apprendre à mieux manier le vélo sur les terrains raides et meubles. Essayez de rouler dans différents endroits et allez du gravier et de la terre dès que possible. Si vous vous sentez à l’aise avec votre vélo en dehors des sentiers battus sur des terrains difficiles, vous serez à l’aise le jour de la course.

3. Le terrain parfait

Consultez le parcours de votre course et faites-vous une idée du dénivelé à gravir. Avant le jour de la course, prenez le temps de vous entraîner à gravir des pentes de différentes hauteurs, et travaillez votre endurance pour les montées longues et difficiles qui pourraient jalonner le parcours le jour de la course. Soyez prêt(e) à faire de même avec les descentes, et entraînez-vous à prendre des virages dans des descentes raides et difficiles.

Une cycliste s’approchant de la ligne de départ d’une course gravel

Prêt(e) pour le jour de la course ?

1. La nuit avant la course

Il peut être tentant de changer les choses à la dernière minute, mais nous vous recommandons de vous en tenir à votre routine habituelle avant la course. Mangez un dîner sain, faites vérifiez votre vélo. Vérifiez la pression de vos pneus, la modulation de vos freins, lubrifiez votre chaîne et passez les vitesses pour vous assurer que tout fonctionne correctement, et disposez vos outils, votre trousse et vos en-cas de manière à ce que tout soit rapidement accessible le matin, lorsque la tension est à son comble. N’oubliez pas votre casque et vos chaussettes porte-bonheur.

2. Le matin de la course

Après avoir pris un petit-déjeuner sain, rendez-vous sur le lieu de départ. Vous devrez trouver la tente d’inscription pour récupérer votre dossard, et le staff sera en mesure de vous renseigner sur tout ce que vous devez savoir avant de vous diriger vers la ligne de départ et de vous lancer.

3. La sortie

C’est le moment de s’amuser. La course sur gravel est unique et différente de la plupart des autres disciplines cyclistes. Il y aura probablement des moments où vous serez dans un groupe de coureurs bruyants qui crient et hurlent sur la route, et d’autres où vous ne verrez pas aucun rider à des kilomètres à la ronde. Lorsque vous êtes au milieu d’une foule animée, il est facile de garder son énergie, mais quand vous êtes seul, vous risquez de vous trouver plus en difficulté. Prenez le temps de vous fixer de petits objectifs, comme atteindre le prochain panneau indicateur ou passer le prochain virage, et célébrez chaque objectif pour garder votre esprit positif lorsque les choses sont particulièrement difficiles.

4. La célébration

Après avoir terminé votre course, vous assisterez probablement une fête animée sur la ligne d’arrivée. Réjouissez-vous des objectifs que vous avez atteints et du défi que vous avez relevé. Détendez-vous et amusez-vous !

Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, place à l’amusement. Découvrez les courses dans votre région ou dans le pays, inscrivez-vous à votre première aventure, et lancez-vous !

About the Author: Trek

Notre mission : nous ne construisons que des produits que nous aimons, nous offrons une hospitalité incroyable à nos clients et nous changeons le monde en faisant monter plus de gens à vélo.