Suisse (Français)
You're looking at the Suisse (Français) version of the website. Don’t worry. We’ve all taken a wrong turn before. Choose a different version of the website here.

Préparation pour le Tour : Partie 2 Dans ce deuxième numéro de notre série en trois parties consacrées à l’examen de presque chaque produit utilisé par l’équipe Trek-Segafredo lors du Tour de France, nous allons parler de la récupération et du matériel indispensable aux coureurs et à leur équipement.

Préparation pour le Tour : Partie 2 Dans ce deuxième numéro de notre série en trois parties consacrées à l’examen de presque chaque produit utilisé par l’équipe Trek-Segafredo lors du Tour de France, nous allons parler de la récupération et du matériel indispensable aux coureurs et à leur équipement.

Préparer une équipe du WorldTour pour le Tour de France est un projet d’envergure qui va bien au-delà de la présentation de huit cyclistes et de huit vélos sur une ligne de départ. Les vélos sont des merveilles d’ingénierie complexe qui requièrent un réglage fin et un entretien permanent. Le corps des cyclistes est peut-être bien encore plus complexe, comme en témoigne la nécessité d’un plan d’alimentation et de récupération adapté à chaque cycliste. Soutenir une équipe pendant plus de trois semaines en France requiert la coordination de dizaines d’individus répartis à travers le monde.

La qualité des prestations lors du Tour de France dépend tout autant de l’entretien que de la performance. Non seulement les cyclistes doivent être rapides, mais ils doivent également pouvoir gérer leur temps libre, adapter leur régime alimentaire et leur récupération afin de préserver leur efficacité chaque jour de course.

Leurs vélos ont besoin de presqu’autant d’amour et d’attention. Les mécaniciens de l’équipe Trek-Segafredo travaillent sans relâche pour veiller à ce que la flotte de l’équipe soit en parfait état, de sorte que le risque d’ennuis mécaniques aux moments cruciaux de la course soit quasi-nul.

L’équipe consomme beaucoup d’articles pour pouvoir rouler tout au long du Tour.

D’après Matt Shriver, directeur technique de l’équipe Trek-Segafredo, pour garantir le fonctionnement adéquat des vélos au cours des trois semaines de l’épreuve, il faut compter sur 7,6 litres de dégraissant Finish Line Eco Tech, six bouteilles de 118 ml de lubrifiant, une boîte de graisse pour les roues et les roulements et au moins 10 boîtes de 710 ml de produit nettoyant pour disques de frein.

Au niveau de l’alimentation, les chiffres sont encore plus fous. D’après Elvio Barcella, un soigneur de l’équipe Trek-Segafredo, l’équipe va consommer les quantités suivantes de produits Enervit sur l’ensemble du Tour : 800 gels énergétiques, 400 barres énergétiques, 30 kg de mélange en poudre pour boissons et 2 kg de boissons de récupération.

Ce volume impressionnant de produits, transporté dans l’autocar de l’équipe, dans les véhicules suiveurs, les camionnettes et les camions, requiert une communication presque permanente entre les partenaires et l’équipe pour une livraison à l’heure à chaque étape du Tour. S’agissant des cadres et des composants des vélos, l’équipe Trek-Segafredo commande à la fin de la saison antérieure ce qui lui faudra, d’après ses estimations, pour participer à l’ensemble de son calendrier d’épreuves, y compris le Tour. La relation que l’équipe maintient depuis de nombreuses années avec ses partenaires permet d’éliminer une grande partie du stress dans le processus.

La relation entre Enervit et Trek-Segafredo est particulièrement étroite, ce qui n’a rien d’étonnant vu la dimension personnelle de l’alimentation. En novembre ou en décembre, avant le début de la nouvelle saison, les commerciaux Enervit se réunissent avec le personnel de l’équipe Trek-Segafredo, et plus particulièrement avec Stéphanie Scheirlynk, la nutritionniste de l’équipe, pour recevoir le retour d’informations de l’équipe et présenter la nouvelle gamme de produits. Vu qu’Enervit n’externalise pas sa production, elle dispose de l’agilité nécessaire pour créer des produits spécialement adaptés aux objectifs de Trek-Segafredo.

« En coopération avec Stéphanie, nous avons développé une boisson spécifique pour les courses que nous avons baptisée ‘Carbo Trek’. Nous essayons toujours de répondre aux demandes de l’équipe, car nous sommes une société qui assure plus de 80 % de sa production en interne. » explique Filippo Casarotto, Responsable de marque Sports et Fitness chez Enervit.

Cela fait plus de dix que Finish Line fournit à Trek-Segafredo les lubrifiants, les produits dégraissants, les produits nettoyants et les cires dont elle a besoin. La société dispose de centres de distribution à travers le monde entier, y compris le distributeur NOW Company en Belgique qui veillera à répondre à toutes les demandes de distribution lors du Tour.

« Cette chaîne d’approvisionnement globale a permis à Finish Line d’assister Trek-Segafredo. Nous sommes très fiers de remettre nos produits d’entretien essentiels entre les mains des mécaniciens deux jours après chaque demande » déclare Alex Barouh, Directeur des ventes mondiales, chez Finish Line.

La pandémie du Covid-19 a créé un casse-tête logistique pour bon nombre des partenaires de l’équipe Trek-Segafredo avec son lot de problèmes de livraison et la hausse de la demande de vélos et de l’ensemble des produits connexes. Ce qui était jusque-là un processus bien huilé s’est grippé.

Saris est le fabricant des trainers intelligents H3 que l’équipe Trek-Segafredo utilise lors du tour. L’équipe en emmène 10 à travers la France : 8 dans son autocar pour chaque coureur et 2 de rechange dans un camion. Le modèle adopté par l’équipe Trek-Segafredo est en tout point identique à celui proposé au grand public. Afin de pouvoir continuer à produire ces trainers en sécurité dans son usine de Madison au Wisconsin, Saris a dû s’approvisionner en équipement de protection individuelle et modifier la disposition des machines pour permettre la distanciation sociale entre les employés. Parallèlement à ces changements, Saris a dû répondre à une demande exceptionnelle pour ses produits.

Brian Turany, Responsable de catégorie chez Saris, explique que « le défi est toujours d’actualité. Le volume de composants envoyés par fret aérien est supérieur à ce que nous voudrions, mais c’est la seule manière de répondre à la demande. Heureusement, l’équipe prend très bien soin de son matériel, si bien que nous n’avons pas dû réaliser un restockage d’urgence à la base logistique.

Aujourd’hui plus que jamais, l’équipe chargée de l’approvisionnement et des achats chez Saris est la plus importante au sein de la société. »

Parfois, de petits accidents sont inévitables. Cela fait plus de 15 ans que Feedback Sports fournit de manière fiable des outils d’entretien de vélo et des trainers à ses équipes partenaires, avec une augmentation progressive de son assistance pour accompagner le gain de popularité de ses produits. Pour les prochains grands tours, la société a l’intention de créer des supports de vélo personnalisés qui rendent hommages aux équipes et à l’ambiance des courses. À l’instar de nombreuses sociétés qui produisent de solides produits, Feedback Sports n’a pas toujours été en mesure de répondre aussi vite qu’elle le souhaiterait aux besoins de ses clients.

« Heureusement, nos produits sont construits pour durer. La situation n’a donc pas généré un gros problème et nos équipes ont fait preuve d’une incroyable compréhension » explique Thomas McDaniel, Directeur Marketing chez Feedback. « Nous avons toutefois l’impression que nous leur devons le produit sollicité et le fait de ne pas pouvoir répondre à la demande nous embête chaque jour. Pour éviter une répétition de ce scénario, nous allons passer cette deuxième semaine de juin une commande pour recevoir les produits en Europe à temps pour les entraînements des équipes de la saison prochaine, en supposant que nous allons connaître les mêmes difficultés en matière de livraison.

Hyperice, qui produit toute une gamme de produits de récupération comme des pistolets de massage et des bottes de compression, a dû également gérer une forte croissance dans un contexte qui rend les livraisons et la fabrication difficiles Les complications, telles qu’un navire qui bloque un canal par exemple, provoquent des casse-têtes logistiques à grande échelle, mais offrir le service à des clients de haut vol à un micro-niveau s’accompagne également de certains défis.

Lors du Tour de France, chaque coureur reçoit son pistolet de massage Hyperice Hypervolt et l’autocar de l’équipe transporte deux pairs de bottes de compression Normatec partagées entre les coureurs (certains coureurs veulent toutefois avoir leur propre paire de bottes). Si un appareil tombe en panne ou si un coureur a oublié le chargeur dans la chambre d’hôtel de l’étape antérieure, Hyperice s’active pour faire parvenir les pièces de rechange le plus vite possible.

« En France, nous vérifions les besoins de chacun et nous veillons à organiser une livraison express à une date garantie, probablement une ou deux étapes avant, afin de ne pas les rater » explique Jessica Miller, Directrice du partenariat pour l’endurance chez Hyperice. « Souvent, un coureur va utiliser un produit dans l’autocar plus que jamais par le passé et il peut dire ‘Il me faut ceci’. L’équipe nous contacte et nous organisons la livraison pour l’étape suivante afin que le coureur dispose de son produit individuel pour le reste du Tour. »

Heureusement, certains des partenaires de l’équipe Trek-Segafredo sont épargnés par le chaos. Unior fournit en général les nouveaux outils aux mécaniciens de l’équipe en hiver, avant le début de la saison. Dans un contexte normal, Union irait rendre visite aux équipes directement lors des épreuves pour obtenir un retour d’informations sur les produits. Ces conversations personnelles n’ont pas pu avoir lieu cette année à cause des perturbations introduites par la pandémie, mais l’équipe disposait déjà de tout ce dont elle avait besoin.

« Comme nos outils durent toute une vie, nous devons simplement ajouter les nouveaux outils que nous développons sur la base du retour d’informations obtenu chaque année auprès de l’équipe » explique Bruce Fina, Directeur des ventes et du marketing chez Unior. « Heureusement, cela fait plusieurs années que nous entretenons une solide relation avec l’équipe, ce qui nous permet de gérer tous les besoins par téléphone et email. »

Heureusement, certaines choses sont intemporelles.

About the Author: Trek

Our mission: we build only products we love, provide incredible hospitality to our customers, and change the world by getting more people on bikes.