Suisse (Français)
You're looking at the Suisse (Français) version of the website. Don’t worry. We’ve all taken a wrong turn before. Choose a different version of the website here.

Préparation pour le Tour : Partie 3 Le dernier numéro de notre série en trois parties consacrée à presque tout le matériel utilisé par l’équipe Trek-Segafredo lors du Tour de France, va aborder les tenues, les véhicules et le café, connu également comme le véritable carburant des coureurs.

Préparation pour le Tour : Partie 3 Le dernier numéro de notre série en trois parties consacrée à presque tout le matériel utilisé par l’équipe Trek-Segafredo lors du Tour de France, va aborder les tenues, les véhicules et le café, connu également comme le véritable carburant des coureurs.

C’est un fait : l’excès d’élégance ne nuit pas à la vitesse

C’est la raison pour laquelle Santini prend sa relation avec Trek-Segafredo au sérieux et ce, dès le camp d’entraînement organisé en décembre où chaque coureur de l’équipe reçoit plus de 200 articles d’équipement dans une boîte écologique sans plastique. Chaussettes, cuissards à bretelles, tenues… le moindre article est soumis à un contrôle de qualité avant sa remise au coureur afin de garantir un style et des sensations parfaits.

Santini organise également des remises de vêtements pendant la saison pour les classiques et les grands tours. L’équipe passe sa commande pour le Tour de France environ deux mois avant le Grand départ afin que les coureurs puissent recevoir tout ce qu’ils veulent à temps. Chaque coureur reçoit un colis individuel qui peut contenir les éléments suivants :

  • 2 maillots de course
  • 1 maillot d’été
  • 2 manches longues thermiques
  • 2 cuissards à bretelles
  • 2 tenues de course
  • 2 tenues de course d’été
  • 2 tenues de contre-la-montre

L’autocar de l’équipe transporte 2 exemplaires de chaque article textile dans toutes les tailles (XS, S et M) pour les imprévus et il est réapprovisionné en fonction des besoins au retour à la base logistique en Belgique entre les courses.

Bien entendu, une participation au Tour signifie être prêt à porter des couleurs autres que celles de la tenue standard de l’équipe. L’organisation du Tour fournit les maillots jaune, vert, à pois ou blanc aux coureurs qui les décrochent, mais Santini fournit à l’équipe des cuissards à bretelles, des gants et des chaussettes assortis à chacun de ces maillots au cas où les coureurs en auraient besoin.

Les lunettes sont un autre objet important pour les coureurs d’une équipe du Tour. Koo fournit à l’équipe Trek-Segafredo une version de ses lunettes Demos dont les couleurs sont adaptées à la tenue de l’équipe. La société fournit également une paire de lunettes assorties aux maillots de leader du Giro, du Tour et de la Vuelta au cas où un coureur de l’équipe Trek-Segafredo dominerait le classement général d’une de ces épreuves.

À l’instar de Santini, Koo prend ses produits au sérieux. La société aime organiser des rencontres avec les coureurs le plus souvent possible afin de confirmer que les lunettes répondent à leurs attentes. Malheureusement, la pandémie a bouleversé l’organisation de ces réunions que Koo apprécie tout particulièrement.

« Nous avons l’habitude d’organiser au début de la saison une réunion avec l’équipe lors de son camp d’entraînement afin de faire la connaissance des nouveaux membres et de présenter nos nouveautés. Nous prenons notes des besoins et des retours d’information de chaque athlète afin d’améliorer notre collection et de développer de nouveaux produits. Malheureusement, la pandémie ne nous a pas permis de rencontrer l’équipe vu que le contact direct n’était pas possible » explique Simona Tironi, Coordinatrice marketing chez Koo.

Tout comme Santini, Koo gère sa propre production en Italie, ce qui a permis aux deux sociétés de limiter les difficultés en matière d’expédition qu’elles auraient pu avoir rencontrées.

En matière d’arme secrète, l’impact de Segafredo, l’autre moitié du sponsor, ne peut être ignoré. La société productrice de café a renouvelé son alliance avec Trek jusqu’en 2023, ce qui signifie que les coureurs n’ont pas à se soucier de leur approvisionnement en espresso dans un avenir proche.

Avant le Tour de France 2020, Segafredo a fourni de gros efforts pour s’assurer que l’équipe ait toujours accès à une tasse de café. D’après Véronique Levasseur, chargée de la supervision du parrainage de la société au Tour de France, Segafredo a contacté les hôtels de l’équipe à chaque étape pour garantir la disponibilité du café Segafredo au petit-déjeuner. La société veille également à l’approvisionnement de l’autocar de l’équipe en dosettes de café.

D’après les estimations prudentes de Matt Schriver, Directeur technique de l’équipe Trek-Segafredo, chaque coureur boit trois espressos par jour durant le Tour, ce qui donnerait un total de 552 rien que pour les coureurs au cours des 23 jours que dure l’épreuve. La caféine fait tourner l’équipe à plus d’un titre.

Toutefois, aucune marque ne propulse l’équipe aussi littéralement que Toyota. Lors d’une étape du Tour de France, il peut y avoir jusqu’à sept véhicules Corolla Treks équipés sur le parcours : deux pour les directeurs sportifs, quatre pour le transport des mécaniciens et des soigneurs aux endroits clés du parcours et parfois un véhicule de reconnaissance qui précède la tête de course de 20 à 30 minutes pour signaler l’état des routes et les conditions météorologiques. Les véhicules de l’équipe sont de véritables postes de commande. Ils contiennent des téléviseurs, différentes configurations de radio et des tablettes pour suivre tout ce qui se passe lors de la course. La Corolla Trek a également été un des premiers véhicules du peloton propulsé par un moteur hybride.

En plus des voitures, l’équipe Trek-Segafredo compte sur deux camionnettes Proace Verso. Ces véhicules remplissent souvent un rôle crucial dans l’acheminement du matériel et des produits importants entre la base logistique à Deinze en Belgique et les locaux à travers la France. Il peut arriver que l’équipe requière la livraison rapide d’une nouvelle roue, d’un cadre de contre-la-montre ou d’un pistolet de massage. Dans ce cas, le recours à un véhicule fiable fait toute la différence.

« Normalement, si nous oublions quelque chose, c’est notre faute » déclare Matt Shriver en rigolant. « Ou nous sommes en course et parfois le matériel s’use rapidement. Il suffit d’une grosse chute et là, il nous faut plus de matériel ».

Malgré la planification intensive caractéristique d’un Tour de France, il peut arriver qu’un grain de sable vienne s’incruster dans les engrenages complexes du fonctionnement de l’équipe. Dans ce cas, la réactivité des partenaires peut faire toute la différence le jour de la course.

Quand tout se déroule sans accroc, le coureur d’une équipe célèbrera la fin d’une étape du Tour de France en levant les bras au ciel et le grand public ignore tout du ballet logistique qui a lieu en coulisses pour lui permettre de franchir cette ligne d’arrivée.

About the Author: Trek

Our mission: we build only products we love, provide incredible hospitality to our customers, and change the world by getting more people on bikes.